Alors que l’épargne perd peu à peu ses avantages financiers et fiscaux, les petits budgets sont de plus en plus intéressés par l’investissement. Or, il n’est pas toujours facile d’investir lorsque l’on a seulement 50 ou 100€ mensuels comme base.

Demandez-vous ce que vous essayez d’accomplir

Pour apprendre à investir, il faut déjà se poser la question de l’objectif de son investissement. Espérez-vous simplement faire fructifier une épargne ? Ou prendre des risques pour tenter de la multiplier ?

En fonction des réponses, votre investissement ne sera pas le même. Si vous êtes du côté de la confiance et de la stabilité, votre conseiller bancaire sera le mieux placé pour vous vendre des fonds “garantis”, tels que l’assurance-vie. Mais les rendements ne seront pas forcément à la hauteur de vos attentes.

Il faut bien comprendre que petit ou gros investissement sont régis par les mêmes règles. Même si vous débutez en tant qu’investisseur, et même si vous investissez peu, il vous faudra apprendre les bases de ce marché.

Investir n’est pas spéculer

En fait, la plupart des individus croient qu’ils veulent investir, alors que leur but est de spéculer. Spéculer, c’est acheter quelque chose en pensant qu’il vaudra plus d’argent à l’avenir. Investir, c’est acheter moins cher quelque chose qui vaut plus cher.

Voici un exemple d’investissement :

  • Je découvre un objet vendu 10€, alors que sa valeur est de 20€.
  • Je l’achète, espérant le revendre au moins 15€
  • C’est un bon investissement, car le prix payé est moins cher que la valeur réelle

Ainsi, il n’est pas forcément utile d’aller en bourse pour comprendre les rouages de l’investissement. Si vous êtes amateur de pièces automobiles, de matières premières ou même de Lego, vous êtes possiblement un expert des valeurs des objets de ces thématiques. Vous pourriez donc vous procurer des produits à peu de frais, et les revendre plus cher.

Cela vous apprendrait quelques mécanismes de base, parmi lesquels :

  • Aucun investissement n’est sûr à 100%
  • Valeur réelle, valeur perçue et valeur de vente sont bien différentes
  • Acheter est une chose, et que vendre en est une autre…

Peu d’argent ? Il faut prendre des risques

Si vous n’avez que 50, 100 ou 500 euros à investir, vous avez un atout par rapport à d’autres investisseurs, car vous pouvez prendre des risques. Vous pouvez vous permettre de prendre plus de risques pour obtenir un rendement beaucoup plus élevé, car si vous perdez, ce n’est pas une grande tragédie. Vous avez perdu, seulement, une petite somme d’argent.

Posez-vous une question simple : quelles sont vos connaissances principales, et peuvent-elles vous servir en tant qu’investisseur ? Si vous ne connaissez pas la bourse, vouloir tout comprendre de ses mécanismes peut être suicidaire. Vous mettriez des années à cerner un marché mouvant, sur lequel vos petites économies n’auraient aucune prise…

Pour le reste, voici les conseils de Charlie Munger, partenaire de Warren Buffet, sur l’investissement :

“Premièrement, assurez-vous que vous êtes capable de comprendre l’entreprise dans laquelle vous vous lancez.

Deuxièmement, assurez-vous que cette entreprise possède ce que nous appelons des fondations. Quelque chose de profondément ancré en elle qui les protège de la concurrence.

Troisièmement, assurez-vous que l’équipe de direction est composée de personnes qui partagent vos valeurs, sont intègres et talentueuses.

Et enfin, il faut que vous l’achetiez à la vente. Nous appelons cela un prix d’achat avec marge de sécurité.”

Autrement dit : investissez dans quelque chose que vous connaissez, dans quelque chose qui est solide, qui a des valeurs, et à un prix inférieur à la valeur réelle.

Des plateformes d’investissement 2.0

Mintos, FastInvest, PeerBerry, EstateGuru… sont autant de plateformes d’investissement intéressantes, directement en ligne, et adaptées aux petits budgets. Avec 50 ou 100€, vous pouvez dès aujourd’hui financer des prêts à la consommation, des prêts d’entreprise ou des achats immobiliers.

Les rendements annuels sont généralement supérieurs à 7%, ce qui est intéressant. Bien sûr, avec des petits budgets, les intérêts perçus seront assez limités, mais sur le long terme, et avec une épargne consolidée, cela peut s’avérer non négligeable.

Pour ma part, j’ai déjà testé FastInvest avec succès : en une année, vous pouvez espérer jusqu’à 12% de rendement. Mes 500€ initiaux se sont transformés, de mon côté, en 552€, en un peu moins d’un an. Soit un rendement tout à fait supérieur aux livrets d’épargne et aux produits bancaires.

 

Catégories : Investir

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *